Bourbon - de quel type de boisson s'agit-il, de la technologie de production et de la force, des recettes maison

On connaît aujourd'hui un grand nombre de boissons alcoolisées, dont le bourbon, qui incarne les traditions de la distillation américaine. Malgré le fait qu'il ressemble beaucoup à d'autres types de whisky, cette boisson présente certaines caractéristiques qui vous permettent de le répartir dans un sous-groupe d'alcool séparé. Avec une approche compétente et en adhérant à la technologie, vous pouvez préparer votre propre alcool à la maison.

Whisky Bourbon

Par bourbon, on entend le type de whisky qui est traditionnellement produit aux États-Unis d'Amérique. C'est une boisson dorée avec un arôme distinctif de vanille et de cannelle. On parle souvent d’alcool noble: il est sucré et a une longue finale. Tout type de whisky est considéré comme une boisson complexe, mais dans de nombreux pays, ils produisent le leur et le bourbon est considéré comme la boisson nationale des États-Unis. Les marques les plus connues sont Wild Turkey, Maker's Mark, Four Roses, Jim Beam et Heaven Hill. Faits saillants de l'histoire:

  • La boisson a une histoire de plus de deux cents ans, elle commence vers la fin du 18ème siècle dans un quartier appelé Bourbon (Kentucky). Ce dernier a reçu son nom en l'honneur de la dynastie française du même nom. Dans ce district, déjà au 17ème siècle, des colons irlandais et écossais distillaient de l'alcool, qui était ensuite vieilli en fûts de chêne.
  • Après la révolution américaine de 1776, l'État doit fournir des terres aux immigrants afin qu'ils restent à l'ouest et commencent à faire pousser du maïs. La demande pour cela s'est avérée minimale et les colons ont décidé de fabriquer une boisson alcoolisée sur sa base. Ils ont été surpris de constater que, contrairement au seigle, le whisky à base de maïs acquérait un goût agréable et doux. Par la suite, les colons ont décidé d’ajouter un peu de seigle à la boisson. Les premiers lots de la boisson ont été vendus sans vieillir, c’est-à-dire immédiatement après la distillation. Pour plus de transparence, ils s'appelaient le chien blanc.
  • La meilleure boisson a été produite dans le comté du même nom, en raison de laquelle ce type de whisky a commencé à être appelé bourbon. Même une publicité pour ce produit a survécu jusqu'à nos jours, qui remonte à l'année 1821, même si elle était connue bien avant cette époque - il existe des preuves que le révérend Elijah Craig a également été impliqué dans la préparation de la boisson. On pense qu'il est le premier à avoir commencé à résister aux produits en fûts brûlés, ce qui lui a permis d'acquérir un nouveau goût.
  • Il existe une légende selon laquelle les barils brûlés sont apparus purement par accident. Une fois, le fabricant de ces barils les a accidentellement ruinés, mais a regretté d'avoir jeté des produits sans valeur. Au lieu de cela, il a envoyé un verre dans ces mêmes barils le long du fleuve à la Nouvelle-Orléans. Tout au long du transport, le goût et l'arôme des produits se sont nettement améliorés. La boisson qui en a résulté a fait sensation chez les habitants, ce qui leur a permis de commander exclusivement du whisky Bourbon.
  • Un tournant dans l’histoire de cette production d’alcool intervient en 1873. A cette époque, la boisson est devenue populaire dans l'immensité des États-Unis, souvent elle s'appelait même le "sang de l'Amérique". Cette année-là, Carrie Nation, avec des personnes partageant les mêmes idées, a commencé à essayer de convaincre les cow-boys de cesser de boire - son mari, en passant, est mort d'ivresse. La campagne anti-alcool qui en a résulté a eu un impact négatif sur la réputation de la boisson.
  • De nombreuses années plus tard, en 1920, le gouvernement a adopté la loi sur l'interdiction, qui a également eu une incidence négative sur le sort du bourbon. Ce type de whisky a commencé à être vendu par les pharmacies au cours de l’application de ladite loi. Il pourrait également être obtenu illégalement, ce qui a une incidence sur le coût de la boisson, qui est devenue très chère. Peu de temps après l'abrogation de la loi, le bourbon a été reconnu comme la boisson nationale des États-Unis, qui continue d'exister et qui jouit d'une popularité croissante depuis plus de deux cents ans.

Le type d’alcool décrit est largement utilisé pour la préparation de certains plats. Ils peuvent être remplacés par du whisky dans de nombreuses recettes. Ce type d’alcool sert souvent à préparer des plats de viande et de poisson savoureux et appétissants. Par exemple, vous pouvez cuisiner un rôti délicieux avec cette sauce à l'alcool. Le bourbon est également utilisé pour préparer des cocktails, souvent complétés par du jus de citron et d’ananas.

À base d’alcool de maïs, une teinture d’aubépine est préparée, ce qui aide à traiter les problèmes de sommeil et à traiter la tachycardie. La boisson affecte positivement la formation de la bile, ce qui la rend moins visqueuse. Il aide avec les problèmes du tube digestif, avec la dysenterie. Une utilisation excessive peut nuire au corps. Contre-indiqué en cas d'idiosyncrasie, les femmes enceintes et allaitantes, les enfants.

De quoi sont-ils faits

Le bourbon est l’une des variétés de whisky qui se distingue par son goût, son arôme, sa régulation et sa technologie de production particulière. Le produit fini a une riche couleur dorée sombre qui, avec le temps, devient proche de l'ambre. Plus il est vieilli en fûts de chêne, plus sa couleur est sombre lorsqu'elle est renversée. En raison du vieillissement en fûts, le goût devient plus prononcé que celui des autres variétés. Pour que l’alcool puisse s’appeler bourbon, il doit répondre à plusieurs exigences:

  • la composition devrait comprendre un mélange de céréales, dont la majeure partie devrait être occupée par le maïs - environ 53% de la masse totale;
  • la production de boissons est autorisée exclusivement aux États-Unis;
  • les produits doivent être vieillis en fûts de chêne, brûlés de l'intérieur, pendant au moins deux ans;
  • la distillation est admissible avec une force ne dépassant pas 83%;
  • dans la composition du produit ne devrait pas être des colorants, exhausteurs de goût, arômes.

Le whisky de maïs a une saveur sucrée et un arôme lourd mais agréable qui ressemble à de la vanille à la cannelle. Il convient de garder à l’esprit que des produits purs et mélangés à d’autres types d’alcool sont disponibles à la vente. En ce qui concerne les caractéristiques de la production de whisky dans le comté de Bourbon, on pense que l’eau du Kentucky a une composition particulière dépourvue de fer. En raison de la filtration naturelle, une boisson noble est obtenue. Il faut dire que la marque Four Roses est le type classique de whisky fabriqué dans le Kentucky. Etapes de production:

  1. La production commence par la préparation d'un mélange de céréales composé à 51% de maïs, les 49% restants étant constitués de seigle, d'orge et de blé.
  2. Ensuite, le mélange de grains résultant est mis à fermenter.
  3. Ensuite, la masse de grain est saccharifiée et distillée.
  4. Pour les produits de vieillissement, utilisez des fûts de chêne, où il acquiert tous les goûts et propriétés aromatiques nécessaires.
  5. L'entrepôt où ce type de whisky est conservé est également inhabituel. Sur des étages différents, la température est différente et par conséquent, après exposition, le goût de la boisson varie.
  6. Pour que le goût de l'alcool reste constant, plusieurs boissons différentes sont mélangées.
  7. Le produit résultant est filtré et versé dans des récipients.

Quelle est la différence entre le bourbon et le whisky

Bourbon incarne la tradition de la distillerie américaine. La boisson est semblable aux autres types de whisky, mais elle présente plusieurs caractéristiques. La forteresse est souvent au moins 40%. Autres différences importantes:

  • Matières premières. Ils fabriquent du bourbon à partir de maïs (51%), de seigle, d'orge et de blé. Pour la production de whisky traditionnel, seuls les trois derniers composants sont utilisés. Dans le même temps, le maïs a commencé à être utilisé aux États-Unis en raison de sa bonne productivité et de son faible coût. Au départ, ce type d’alcool était de l’alcool pour les couches inférieures de la société, mais la situation a ensuite radicalement changé.
  • Technologie de production. La préparation du whisky nécessite le maltage - trempage, germination, séchage et pelage des grains afin d’y isoler des enzymes capables de transformer naturellement l’amidon en sucre. Pour la production de bourbon, le maltage du maïs n’est pas utilisé, car les céréales sont seulement écrasées, après quoi elles sont versées avec de l'eau et bouillies. Le moût résultant est soumis à une saccharification avec de l'orge ou un autre type de malt, fermenté avec de la levure du levain et de la distillation précédents. Bourbon est infusé uniquement dans des barils de chêne neufs qui sont brûlés à l'intérieur. La période de vieillissement minimum est de 2 ans, mais souvent de 4 ans ou plus. En ce qui concerne le whisky, les barils de madère, cognac, sherry, etc. L'exposition varie considérablement selon les espèces: écossaise - au moins 3 ans, canadienne - environ 6 ans, irlandaise - 5 ans.
  • Région Whisky est un nom collectif qui provient d’Irlande, d’Écosse, du Canada et de certains pays asiatiques. Le bourbon, quant à lui, ne peut s'appeler que des produits alcoolisés (selon la loi américaine de 1964) qui sont fabriqués aux États-Unis à l'aide de la technologie traditionnelle. Des différends surviennent souvent: Jack Daniel's («Jack Daniels») - il s’agit de whisky ou de bourbon. Les bouteilles d'alcool sont étiquetées «Tennessee Whiskey», bien que les produits contiennent 80% de maïs et soient vieillis dans des fûts neufs. Si nous prenons en compte la technologie de production, il s’agit là d’une liqueur classique à base de maïs, mais en raison d’une étape supplémentaire, Jack Daniels est considérée comme une variété distincte, connue sous le nom de whisky from Tennis. Avant de verser ce produit dans des barils, il est filtré à travers une couche de charbon d'érable.
  • Propriétés organoleptiques. Grâce aux matières premières, l’alcool de maïs a un goût plus riche et une légère teinte sucrée. Le whisky écossais est connu pour son arôme de fumée et l’irlandais pour ses notes amères. La couleur de l'alcool à partir des grains de maïs est plus foncée que celle des autres variétés d'alcool.

Types de Bourbon

Cet alcool a sa propre classification. Le facteur principal dans la division en plusieurs variétés est le temps de vieillissement. Actuellement, les variétés suivantes sont distinguées:

  • Mélangé. Une boisson mixte qui peut contenir d'autres alcools.
  • Bourbon hétéro. L'alcool dit pur du maïs avec un vieillissement de 2 ans. La technologie de cuisson implique l'absence d'autres alcools, une aromatisation ou une coloration du produit.
  • Au miel Produit au miel, qui est l'un des types les plus originaux. Les représentants bien connus incluent Jack Daniel's Honey ou Jim Beam Honey.
  • Mélange de whisky Bourbon. Produits fabriqués en mélangeant plusieurs types d'alcool à partir de maïs. Le bourbon droit devrait occuper au moins 51% du mélange.
  • Preuve baril. Option non diluée, aussi forte que possible. Les résidents d'Ecosse appellent souvent cela "la force du tonneau".
  • Whisky américain mélangé. Produit obtenu à partir d'un mélange de whisky de seigle et d'alcool de maïs.
  • Bourbon dilué. Alcool avec une teneur inférieure à 40%.

Quoi boire avec

Pour obtenir une image complète de la boisson, vous devez savoir comment boire du bourbon. Souvent, cet alcool est servi à la digestion, mais parfois à l'apéritif. Boire de l'alcool directement à partir d'une bouteille est considéré comme de mauvaises manières. À verser dans des bouteilles dont la forme permet de mettre en valeur le goût du produit. En ce qui concerne les verres, on utilise ensuite des produits en "vieux verre", c.-à-d. avec un fond épais. En Ecosse, une tradition légèrement différente est que l'alcool de maïs est goûté dans des gobelets en étain à deux mains.

Pour goûter à l'alcool, buvez la boisson alcoolisée lentement. Tout d’abord, réchauffez le verre dans vos paumes, puis secouez un peu et buvez ensuite un peu. Le produit a une longue finale, il va bien avec la crème, le rhum. Vous pouvez ajouter quelques glaçons. Quand ils fondront, l’eau transformera le goût de l’alcool. Ce type d'alcool n'est pas consommé immédiatement.

Comment faire du bourbon à la maison

Un analogue de la célèbre boisson des États-Unis peut être fabriqué à la maison, en particulier en Amérique, de nombreux agriculteurs préparent cet alcool par leurs propres moyens. La quantité d'ingrédients est relativement petite, tout ce dont vous avez besoin, c'est du maïs, un mélange de grains de blé, d'orge, de seigle, de malt, de levure et d'eau. Le mélange de grains est vendu dans les magasins. La levure doit être "vivante", faites attention à la durée de conservation, plus le produit est frais, mieux c'est. Certaines recettes sont complétées par l'angostura amer. Les étapes de la construction d'une maison:

  1. Faire bouillir la farine de maïs, qui devra être constamment remué, sinon il va coller au fond.
  2. Lorsque le futur mash bout, laissez-le refroidir légèrement. Ensuite, ajoutez-y du malt à raison de 25% de la quantité totale de matières premières sèches.
  3. Bien mélanger le moût, la température devrait être de 45 à 50 degrés.
  4. Laissez le mélange infuser pendant un moment, puis ajoutez-y la levure. Assurez-vous que la température du moût est d'environ 30 degrés.
  5. Ensuite, le liquide est laissé à fermenter pendant deux à trois semaines. Après cette période, l’alcool formé est distillé deux fois.
  6. Ce qui suit est l'étape de vieillissement. Si vous n'avez pas de fût de chêne, faites-le avec des copeaux de chêne, des planches ou de l'écorce. Placez des morceaux de chêne au fond du bol en verre, puis ajoutez de l'alcool.
  7. Rangez les produits dans un endroit sec et sombre. Diluez l’alcool vieilli uniquement avec de l’eau purifiée.

Manhattan

  • Temps: 2 minutes
  • Portions par contenant: 1.
  • Teneur en calories: 157 kcal.
  • But: pour une table de fête.
  • Cuisine: américaine.
  • Difficulté: facile.

Manhattan est appelée à juste titre le «roi des cocktails», créée il y a plus de 100 ans. Il ne perd pas sa position à ce jour. Son excellent goût a fait de Manhattan l’alcool préféré de nombreux connaisseurs d’alcool aux États-Unis et en Europe. L’invention du cocktail est attribuée à Jenny Jerome, fille d’un agent de change réputé de New York, qui, après le mariage, devient Lady Churchill. Elle est la mère de la célèbre Winston Churchill.

Les ingrédients

  • bourbon - 50 ml;
  • vermouth rouge - 25 ml;
  • cocktail cerise - 1 pc .;
  • Angostura - 2 ml;
  • glace - 150 g.

Méthode de cuisson

  1. Remplissez un bar en verre avec un récipient approprié avec de la glace.
  2. Ajoutez le composant principal, angostura et vermouth.
  3. Bien mélanger tous les composants.
  4. Verser dans un verre glacé, ajouter un cocktail de cerises.
  5. Servir sans glace, mais avec une paille. En guise de collation, vous pouvez utiliser un plat d'accompagnement de fruits secs.

Mule du Kentucky

  • Temps: 3 minutes
  • Portions par contenant: 1.
  • Teneur en calories: 150 kcal.
  • But: pour une table de fête.
  • Cuisine: américaine.
  • Difficulté: facile.

Ce cocktail signature du Kentucky Derby a une saveur épicée rafraîchissante. Kentucky Mule - Ce tour à Moscou Mule combine la bière de gingembre avec du whisky américain pour un cocktail rafraîchissant en été. Il ne vous faudra pas plus de temps pour préparer le produit nommé que pour Manhattan. Cette recette de bourbon à la maison est relativement simple.

Les ingrédients

  • Bourbon de réserve de Woodford - 56 g;
  • jus de citron vert frais - 14 g;
  • bière de gingembre, glace, brins de menthe - à la discrétion.

Méthode de cuisson

  1. Ajoutez du bourbon et du jus de citron vert à la tasse dans une tasse en cuivre ou un verre à whisky.
  2. Remplissez une tasse ou un verre de glace.
  3. Ajouter la bière de gingembre.
  4. Mettez dessus pour décorer les brins de menthe.

Ancienne mode

  • Temps: 3 minutes
  • Portions par contenant: 1.
  • Teneur en calories: 280 kcal.
  • But: pour une table de fête.
  • Cuisine: américaine.
  • Difficulté: facile.

Le cocktail Old Fashioned appartient à la catégorie «Unforgettable» dans la liste des cocktails (officiels) de «International Barmen Association». De l'anglais, le nom se traduit par "à l'ancienne". La boisson reste en demande même 130 ans après son apparition. La teinture aux herbes ajoute des notes originales au goût et l'astringence du whisky est nivelée par le sucre. Il est facile à boire et parfaitement détendu. Selon Old Fashioned, il est apparu en 1880 dans un bar de la ville de Louisville (Kentucky). Old Cock aurait été le cocktail préféré de Harry Truman.

Les ingrédients

  • bourbon - 50 ml;
  • Angostura - 5 ml;
  • sucre raffiné - 2 morceaux;
  • cocktail de cerises, zeste d'orange - 1 pc .;
  • glaçons - 200 g;
  • soude (facultatif) - 10-15 ml.

Méthode de cuisson

  1. Pré-refroidissez avec de la glace ou au congélateur un petit verre à fond épais appelé "Old Fashion" ou "Rocks".
  2. Mettez quelques cubes de sucre dans un récipient, humidifiez-les avec de l'angostura (teinture à base de plantes).
  3. Ensuite, vous devez pétrir le madler de sucre. Vous pouvez le faire à la maison avec une cuillère à café, un petit béguin en bois.
  4. Remplissez un verre de glace, ajoutez de l'alcool de maïs et mélangez bien.
  5. Pour la beauté, décorer avec le zeste d'orange et la cerise.
  6. Si le cocktail, à votre avis, s'avère excessivement fort, vous pouvez alors diluer l'alcool avec du soda.

Boulevardier

  • Temps: 4 minutes
  • Portions par contenant: 1.
  • Teneur en calories: 250 kcal.
  • But: pour une table de fête.
  • Cuisine: française.
  • Difficulté: facile.

Souvent parmi les connaisseurs d'alcool, la question se pose de savoir comment faire Boulevardier, car ce cocktail est un habitué des institutions bohèmes des célèbres boulevards parisiens. La création de Boulevardier est attribuée à Erskine Gwinn, écrivain américain. Il a fondé le magazine mensuel Boulevardier, publié dans la capitale française entre 1927 et 1932.

Les ingrédients

  • bourbon vieilli - 45 ml;
  • vermouth rouge - 30 ml;
  • Campari - 30 ml;
  • glaçons - 120 g;
  • zeste d'orange - 1 pc.

Méthode de cuisson

  1. Remplissez le rox (verre large avec un fond épais) avec de la glace jusqu'au sommet.
  2. Versez le vermouth rouge du campari dans le verre.
  3. Ajoutez du whisky de maïs fait à la main, placez soigneusement à l'aide d'une cuillère à cocktail.
  4. Décorer le produit obtenu d'un zeste d'orange.

Whisky Sauer

  • Temps: 4 minutes
  • Portions par contenant: 1.
  • Calories: 201 kcal.
  • But: pour une table de fête.
  • Cuisine: américaine.
  • Difficulté: facile.

Whiskey Sour est un produit dans lequel quatre composants sont combinés de manière idéale: aigreur, légère amertume, force modérée, douceur subtile. Au fil du temps, l’alcool est devenu un classique et fait actuellement partie de la codification IBA, c’est-à-dire association internationale de barmans. La disponibilité des ingrédients, la simplicité de la recette - voilà ce qui fait de Whiskey Sauer un cocktail prisé qui peut être préparé à la maison et servi avec différents plats. Comment faire cuire le produit vous-même en peu de temps? Pour résoudre ce problème, lisez la méthode décrite ci-dessous.

Les ingrédients

  • bourbon - 50 ml;
  • jus de citron - 25 ml;
  • blanc d'oeuf - 1 pc .;
  • sirop de sucre - 20 ml;
  • glace - 250 g;
  • zeste de citron à goûter.

Méthode de cuisson

  • Versez le composant principal, le sirop de sucre et le jus, que vous avez besoin d'extraire environ la moitié du citron, dans le shaker.
  • Dans une tasse ou un bol séparé, séparez le blanc d'oeuf du jaune. Ajoutez quelques gouttes de protéines dans le shaker.
  • Mettez le glaçon, mélangez, secouez.
  • Verser le mélange obtenu dans un verre de type Rox rempli de glace en utilisant une passoire.
  • Décorer le cocktail fini avec du zeste de citron.