Ongles blessés: que faire

Une infection fongique, un traumatisme ou une inflammation ne constitue pas une liste complète des conditions dans lesquelles les ongles font mal. Un certain nombre de causes de la douleur peuvent être éliminées d'elles-mêmes en abandonnant des chaussures inconfortables ou des pédicures régulières à base de produits chimiques. Si vous changez la couleur ou la forme de la plaque à ongles, l'apparition d'éruptions cutanées sur la peau et une odeur désagréable, l'allocation d'une anémone ou de pus, il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer et éliminer le facteur qui provoque ces symptômes.

Quelle est la douleur à la jambe

La douleur dans la région des plaques à ongles des orteils peut gêner à la fois dans une position détendue, et lors de la marche ou de tout autre effort physique. Quelle que soit la nature des sensations (sensation de brûlure, picotement, engourdissement, douleur douloureuse), lorsque ce symptôme apparaît, vous devez vous assurer de manière indépendante que le clou n'est pas endommagé, qu'il présente une couleur saine (rose pâle) et une surface lisse et uniforme. Un changement de l'une de ces caractéristiques en combinaison avec une douleur au toucher ou au repos est une raison pour contacter un dermatologue.

Pourquoi mes ongles font-ils mal?

Les causes de la douleur au niveau de l’ongle du pied sont, dans la plupart des cas, des dommages mécaniques (traumatismes ou onychocryptose (inversion du rouleau dans la peau), maladies fongiques, maladies spécifiques des ongles de nature non infectieuse. Moins souvent, la douleur aux orteils est le symptôme de maladies graves - arthrite, arthrose Pour déterminer avec précision la cause dans chaque cas particulier (en particulier en l'absence de dommages graves ou de symptômes d'une infection fongique) ne peut être qu'un spécialiste.

En cas de dommages mécaniques dus au pincement du doigt, l'ongle peut généralement non seulement faire très mal mais aussi changer progressivement de couleur (s'assombrit en raison d'une hémorragie sous la plaque), peut disparaître complètement. Une situation similaire peut se produire lorsque vous portez des chaussures serrées inconfortables, comprimant fortement les orteils. Dans certains cas, les ongles des pieds peuvent être douloureux en raison de pieds plats en cas d'abandon de chaussures orthopédiques ou d'effort physique accru.

L'oncychocryptose, une maladie causée par une plaque d'ongle incarnée, est une des raisons les plus courantes. Les facteurs suivants provoquent cette situation:

  • prédisposition génétique, pathologie orthopédique congénitale;
  • chaussures mal choisies;
  • pédicure mal effectuée (le clou est trop coupé, la ligne de croissance naturelle est cassée);
  • infection fongique.

Les maladies des ongles causées par un champignon et une autre microflore pathogène sont accompagnées d'une inflammation, d'un changement de couleur ou de structure de la plaque. Une douleur désagréable provoque:

  1. Onychomycose. Appelé par les dermatophytes et les microspores. Dans les lésions atrophiques graves, la surface de la plaque est complètement séparée de la peau. le type hypertrophique détruit partiellement la plaque, avec onychomycose normotrophe, des rayures ou des taches apparaissent sur l'ongle, il change de couleur.
  2. Rubromycose. La maladie est provoquée par un champignon trichophyton, les ongles deviennent cassants, douloureux, s'épaississent ou se maigrissent.
  3. Candidose Un champignon du genre Candida se propage en microfissures ou coupures obtenues par pédicure. Les orteils font mal, enflent, un processus inflammatoire se développe.
  4. La teigne. Une infection dans laquelle l'inflammation s'étend des bords des ongles à l'intérieur. Les parties affectées de la plaque perdent leur couleur, sont compactées.
  5. Epidermophytose. La maladie est accompagnée d'une inflammation des ongles, de la peau et des tissus mous qui l'entourent.
  6. Panaritius. Les ongles et la peau situés en dessous deviennent enflammés. La reproduction active des bactéries pyogéniques qui pénètrent dans les petites plaies ou les fissures lui fait très mal.

Avec des maladies spécifiques non fongiques, les ongles ne font pas moins mal. Une infection ou une inflammation bactérienne peut se développer à l’arrière-plan, ce qui provoque une gêne supplémentaire. Des sensations désagréables provoquent:

  1. Onychogryphose (avec cette maladie, les plaques acquièrent une couleur marron foncé, fortement épaissies).
  2. Scleronichia (la plaque à ongles est hypertrophiée, séparée du lit).
  3. Onihauksis (la plaque grossit considérablement, s'épaissit sous l'influence d'une inflammation ou sur fond d'infection fongique).
  4. Micronychia (en raison de la longueur pathologiquement courte de la plaque à ongles, cela fait très mal et provoque une gêne).
  5. Onycholyse (la plaque de l'ongle est partiellement séparée du lit des bords et des surfaces latérales en fonction du processus d'inflammation ou d'intoxication).
  6. Onychomadesis (séparé du lit, détruit).

Des soins cutanés inappropriés des jambes peuvent provoquer des cors, une formation grossière et une destruction de l'épithélium, qui, dans ce cas, devient un environnement favorable à la multiplication des agents pathogènes d'infections bactériennes ou fongiques. Les ongles blessés avec le développement de la goutte, l'arthrite, l'arthrose ou la polyosteoarthrose. Dans ce cas, non seulement le soulagement des symptômes est nécessaire, mais également le traitement de la maladie sous-jacente, y compris la pharmacothérapie, la normalisation de la nutrition, la physiothérapie et diverses autres mesures.

Sur les orteils

Lorsque le gros orteil près du clou fait mal, on peut parler du début du processus inflammatoire (par exemple avec le panaritium ou la scléronichie), des dommages mécaniques, du début du processus d’exfoliation du bord de la plaque de l’ongle. Une décoloration ou une déformation de la surface est une preuve d'infection par une infection fongique. Une douleur aiguë dans la région articulaire du gros orteil est un symptôme spécifique d'une crise de goutte et peut également être un signe de rhumatisme psoriasique ou de polyosteoarthrose.

Avec des blessures et autres dommages mécaniques (par exemple, lorsque vous portez des chaussures serrées), les gros orteils souffrent plus souvent que les autres. L’infection fongique est rarement localisée sur une seule plaque, dans la plupart des cas, elle s’étend progressivement aux doigts voisins. Avec un champignon, non seulement l'ongle fait mal, mais il démange aussi, la peau pèle sur l'espace périunguel, ainsi que dans la zone située entre les doigts.

Sous le clou

Vous devez vous assurer que le processus de croissance interne ne se produit pas lorsqu'il fait mal sous le gros orteil. Les cas d'oncychocryptose sont beaucoup plus difficiles à traiter, il est donc préférable d'arrêter le processus jusqu'à ce que la plaque ait complètement grossi, sur toute la longueur de la face ou de la face. Des mesures urgentes doivent être prises si un écoulement purulent, une sensation de pulsation et une augmentation de la température sur le site de localisation de la douleur commencent. Une douleur aiguë éclatante sous la plaque accompagne le félon subungual.

Lorsque pressé

Il faut faire attention à l'intégrité et à la couleur de la plaque. Si l'ongle fait mal lorsque vous appuyez dessus. L'apparition de dépôts de couleur blanche ou jaune, l'épaississement et la croissance du tissu de l'ongle, accompagnés d'une odeur désagréable, indiquent la présence d'une infection fongique. Déterminer le type d'agent pathogène et prescrire un traitement adéquat dans ce cas devrait être un spécialiste. Le port régulier de chaussures inconfortables de la mauvaise taille peut également causer des douleurs aux ongles en marchant ou au repos.

Après avoir enlevé le vernis

Il est nécessaire d'abandonner temporairement la pédicure habituelle avec l'utilisation de produits chimiques si les ongles du pied sont douloureux après le retrait du vernis. L'élimination régulière du revêtement à l'aide d'acétone ou d'autres solvants permet d'amincir progressivement la plaque, son état s'aggrave et le risque de développement d'une infection si le champignon pénètre accidentellement sur la peau augmente. La situation peut être corrigée après une série de procédures de restauration utilisant des complexes de vitamines ou des huiles hydratantes.

Que faire si les ongles font mal

Pour établir la cause exacte des sensations désagréables au niveau des plaques à ongles, il est préférable de consulter un spécialiste. Lors d’une infection fongique, d’une inflammation due à un poil incarné ou à un panaritium, un traitement médicamenteux est nécessaire pour éliminer le pathogène et soulager les symptômes. En cas d'infraction régulière aux règles d'hygiène, le port de chaussures étanches et un certain nombre de procédures préventives de restauration de la santé des ongles sont nécessaires.

Traitement médicamenteux

Le traitement à l'aide de médicaments est choisi individuellement par le médecin traitant, en fonction du diagnostic et de la gravité de la lésion. Dans les cas graves, par exemple, avec une dermatose domestique négligée avec une infection fongique attachée, des médicaments systémiques pour administration orale sont prescrits. En cas de syndrome douloureux grave accompagné de lésions (dislocations, fractures, etc.), des analgésiques peuvent être prescrits. Un traitement local avec l'utilisation de pommades et de crèmes, des compresses apaisantes est prescrit sans faute.

L'évolution de médicaments à diverses formes de libération et d'action pharmacologique est indiquée pour les maladies suivantes:

  1. Onychomycose et autres infections fongiques (onguents antimycotiques (Lamisil, Exoderil, Canizon); agents antifongiques à action systémique (Fluconazole, Mycozoral)).
  2. Panaritium (traitement antibactérien local et systémique (Amoxiclav, Tsiprolet)).
  3. La teigne (thérapie avec les corticostéroïdes, l'héparine et les antihistaminiques).

Méthodes alternatives de traitement

Pour soulager l'inflammation et lutter contre les infections fongiques, les médecins recommandent d'utiliser des méthodes alternatives comme mesures de traitement supplémentaires. Des bains de restauration hydratants et relaxants pour la peau doivent être mis en place pour prévenir les douleurs dans les jambes et améliorer l’état des ongles. En plus des bains, des fonds pour le renforcement ou la restauration peuvent être appliqués directement sur l'ongle. Les recettes suivantes s'appliquent:

  1. Iode. En cas de mycose ou de blessure, une solution d’iode est instillée 2 à 3 fois par jour sous la plaque à ongles ou appliquée sur sa surface. Les patients atteints de maladies de la thyroïde doivent coordonner cette thérapie avec leur médecin endocrinologue.
  2. Jus d'oignon et chélidoine. Cet antiseptique naturel est appliqué trois fois par jour sur les zones touchées pour prévenir la propagation de l'infection et le développement de l'inflammation.
  3. Huiles essentielles végétales. Pour les dommages mécaniques ou chimiques et pour renforcer les plaques endommagées, de l'huile de théier à la menthe poivrée, aux amandes, à l'abricot, au karité est ajoutée aux crèmes, appliquée sur la surface affectée ou aux solutions de bain.
  4. Bains de soude. Ils sont utilisés pour l'inflammation purulente. La solution est préparée à raison de 1 cuillère à soupe. soude pour 200 ml d'eau. Le bicarbonate de sodium est dissous dans de l'eau bouillante, le mélange refroidi à une température de 40 ° C et les doigts affectés y sont immergés pendant 5 à 10 minutes. En cas d'inflammation aiguë, la procédure est effectuée aussi souvent que possible, toutes les 2-3 heures.
  5. Compresse au beurre. Utilisé pour les ongles incarnés. L'huile est appliquée sur la plaque affectée avec une couche de 2-3 mm, une chaussette en coton propre et le bout des doigts sont mis. Fait avant le coucher, laissé la nuit. Les premiers résultats sont visibles après 2-3 semaines d'utilisation quotidienne.

Prévention

Le respect de règles simples d'hygiène et de soin de la peau des pieds et des ongles constitue la base de la prévention de nombreuses maladies décrites ci-dessus. Les plaques à ongles saines sont solides, moins sujettes aux dommages et aux infections qui les accompagnent. Pour prévenir une violation de leur intégrité, le développement d'une inflammation ou d'infections fongiques, il est nécessaire de respecter les normes suivantes:

  • Effectuer régulièrement des procédures de nettoyage de la peau, en enlevant ses cellules mortes avec de la pierre ponce ou d’autres outils spéciaux.
  • Plus souvent, utilisez des huiles hydratantes ou des lotions après la pédicure pour renforcer les plaques des ongles.
  • Évitez les salons de beauté non vérifiés pour les manucures ou les pédicures, car une infection peut survenir lors de l'utilisation d'outils sales.
  • Lors de la visite des piscines, saunas, plages et autres lieux publics où l'on pratique la marche sans chaussures, observez les mesures de sécurité et utilisez des agents prophylactiques contre les champignons.
  • Choisissez des chaussures confortables par taille, évitez les modèles de pieds et orteils serrés, mal aérés.
  • Surveiller la nutrition, maintenir l'immunité pendant les périodes de perturbation hormonale, de stress ou de surcharge.
Attention! Les informations présentées dans l'article sont fournies à titre indicatif. Les matériaux de l'article n'appellent pas de traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut établir un diagnostic et donner des recommandations de traitement en fonction des caractéristiques individuelles du patient.